Behind easyvest : faites un tour en coulisses
Matthieu Remy
Matthieu Remy
27 May 2021

Behind easyvest : faites un tour en coulisses

Devenir incollable sur les trackers, les actions, les obligations, le fonctionnement des marchés : c’est évidemment ce que nous souhaitons à tous les (futurs) clients d’Easyvest. Mais pas seulement ! Avec Behind Easyvest, nous vous emmenons ailleurs, dans les coulisses de notre métier qui n’est franchement pas que financier. Voici le pourquoi de cette initiative.

Partager la connaissance fait partie de notre ADN

De l’exercice de rebranding que nous sommes en train de mener, il ressort que l’archétype dominant de la marque easyvest est celui du « Sage » : une source d’informations fiable qui aide à mieux comprendre le monde. Par nature, nous aimons donc partager nos connaissances, et cela va au-delà du monde financier. Dévoiler nos métiers fonctionnels, partager nos succès et nos échecs dans chacune des dimensions d’easyvest – technique, légale, commerciale – correspond aussi à ce désir de transmission.

Pour ceux qui s’intéressent au « Fin », au « Tech » ou aux deux

Behind easyvest ne sera pas une série de blogs adressée spécifiquement aux investisseurs, mais plutôt à celles et ceux qui s’intéressent aux startups en général et aux fintechs en particulier. Nous y évoquerons les challenges rencontrés par quasiment toutes les startups belges, certes décrits au travers de notre expérience et de notre prisme financier, mais avec des enseignements de portée générale. Pour nos clients, l’idée est de « tomber le masque » : derrière nos plans d’investissement et notre application, il y a des visages et des enjeux que vous aimerez peut-être mieux connaître.

Démystifier le monde de l’assurance et de l’investissement

Notre intention a toujours été de questionner le statu quo du secteur financier, par les produits que nous offrons, la manière dont nous les distribuons, et naturellement, par la manière dont nous communiquons. Behind easyvest lève le voile sur ce qui se passe dans les salons généralement feutrés d’une société d’investissement ou d’un courtier en assurance. Parce que nous croyons davantage dans la puissance de l’intelligence collective que dans la force du secret. Et parce qu’il y a plus à apprendre de la vie quotidienne de chacun des membres de notre équipe que d’un communiqué de presse ;-)

Décortiquer le cycle de vie des start-ups en Belgique

Cela ne fait aucun doute : les récits de la Silicon Valley sont une source d’inspiration pour n’importe quel entrepreneur ou aspirant entrepreneur. Mais l’Europe et la Belgique ont d’indéniables spécificités, sur lesquelles nous sommes nombreux à nous être heurtés. Droit du travail, fiscalité, environnement d’investissement, usage des langues… le parcours belge est semé d’embûches et nous avons tout à gagner à connaître les erreurs des uns et des autres pour éviter de les reproduire.

A venir : comment trouver son « product-market fit »

Ces défis n’étant pas toujours bien couverts dans l’espace médiatique belge, nous sommes très enthousiastes à l’idée de les partager. Sachez déjà que le premier épisode de Behind easyvest parlera du processus que nous avons mis en place pour évaluer notre « product-market fit », c’est-à-dire le degré avec lequel un produit ou un service satisfait une demande de marché. Un processus relativement simple à mettre en œuvre…mais très puissant et qui a donné lieu à pas mal de surprises.


Nous rendons l'investissement simple et performant pour tous.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences, et vous proposer des contenus personnalisés. Accepter