Les avantages du "dollar-cost averaging" ou des placements échelonnés
Camille Van Vyve
Camille Van Vyve
11 May 2022

Les avantages du "dollar-cost averaging" ou des placements échelonnés

Quel est le meilleur moment pour investir ? Si vous craignez de faire la mauvaise opération au mauvais moment, vous serez peut-être tenté de lisser votre investissement dans le temps : c’est ce qu’on appelle outre-Atlantique le "dollar-cost averaging". Cette stratégie, applicable partout dans le monde, peut même devenir un mode d’investissement récurrent.

Le dollar-cost averaging, c’est quoi?

Pour un investisseur, le principe de l’averaging consiste à échelonner son investissement en plusieurs tranches acquises à intervalles réguliers, sans tenir compte du prix du marché, afin de minimiser le risque de mauvais timing et réduire l’impact de la volatilité.

Une stratégie de gestion du risque

Plutôt que d’investir une somme importante en une fois ("lump-sum" en anglais), le fait d’échelonner ses placements permet de ne pas mettre l’entièreté de la somme à investir à risque directement et de bénéficier d’une éventuelle baisse des cours suite à l’achat de la première tranche. C’est davantage une stratégie de gestion du risque d’un portefeuille qu’une stratégie visant à maximiser le profit.

Éviter les biais cognitifs

Le lissage est par ailleurs aussi un bon antidote aux biais cognitifs qui tendent à induire des comportements irrationnels chez l’investisseur. L’averaging, par sa régularité dans le temps, permet de s’affranchir de toute une série d’erreurs de jugement liées au contexte et donc de rationaliser le processus d’investissement.

Avantages de l’averaging

Dans des conditions de marché favorables, l’averaging permettra de diminuer le coût moyen de l’investissement. En cas de hausse des prix à plus long terme, le gain sera ainsi renforcé ; en cas de baisse, la perte sera amoindrie.

Pas toujours gagnant

En revanche, si le prix de l’actif cible ne fait que monter, le prix moyen obtenu par lissage augmentera également. Dans ce cas, le profit pour l’investisseur sera moins élevé que s’il avait tout investi en une fois. Enfin, il faut tenir compte des coûts de transaction qui, avec une stratégie d’achats réguliers, peuvent également peser sur le rendement total.

Une histoire de tolérance au risque

En définitive, ce sont les conditions de marché qui feront qu’investir en une fois ou par tranches sera plus avantageux. Le choix de l’une ou l’autre stratégie dépendra de vos anticipations et de votre tolérance au risque: si vous anticipez un marché haussier et que vous êtes très tolérant au risque, investir en une fois sera sans doute le plus judicieux. Si vous anticipez une forte volatilité et que êtes peu tolérant au risque, l’averaging sera probablement une bonne solution.

Plus judicieux sur des ETF que sur des actions individuelles

Puisque le pari de l’investisseur est que les prix vont monter sur le long terme, il est plus dangereux de pratiquer l’averaging sur une action individuelle que sur un fonds indiciel: le risque de voir cette action chuter durablement dans le temps, et donc de finalement matérialiser une perte, est nettement plus élevé que sur un ETF.

Exemple concret

Vous aviez 1000€ à investir début 2022. Plutôt que d’investir tout en une fois, vous avez décidé d’investir chaque premier jour ouvrable du mois 200€ dans un ETF qui réplique l’indice d’actions mondiales . Voici le résultat de cette stratégie :

DateMSCI WORLD ACWI IMI IndexInvestissement#parts achetées
3/01/202210200€20
1/02/20229,5200€21
1/03/20229,1200€21,9
1/04/20229,4200€21,2
2/05/20228,7200€23,1
 Prix d’achat moyenTotal investiTotal de parts achetées
 9,41000€107,2

Par rapport à celui qui aurait investi 1000€ le 3 janvier 2022, vous avez obtenu un prix moyen par titre inférieur et avez donc acheté un nombre total de titres supérieur. Lorsque, comme vous l’espérez, le cours de l’indice remontera, le profit que vous pourrez matérialiser sera supérieur. Les conditions de marché étaient ici favorables à l’averaging; ce n’était pas le cas à la même époque en 2021, par exemple. Mais encore une fois, rappelons qu’il ne s’agit pas tant de maximiser le profit que de réduire le risque: en 2021 comme en 2022, vous auriez ainsi effectivement réduit le risque de votre portefeuille, certes avec un résultat financier variable.

Quelles sont les autres stratégies de gestion du risque d’un portefeuille?

A côté du lissage, le rééquilibrage est une autre manière de réduire le risque d’un portefeuille d’investissement. Il s’agit de revendre régulièrement une partie des actifs surperformants ou plus risqués et de réallouer les liquidités ainsi obtenues à des actifs moins performants ou moins risqués. De la sorte, vous maintenez dans le temps la pondération d’actifs qui correspond le mieux à votre profil de risque.

Plus qu’une stratégie, une discipline

Si le lissage peut être utile au moment de l’investissement d’une somme importante, il peut aussi devenir un mode d’investissement récurrent: à chaque fois qu’une somme est disponible, on l’investit, peu importe le prix du marché.

Easyvest encourage l’épargne récurrente

Lorsque vous faites une simulation sur le site d’easyvest, vous êtes ainsi encouragé à prévoir des versements récurrents pour alimenter votre plan d’investissement. C’est à la fois une forme d’incitation à l’épargne et d’averaging: ce faisant, vous réduirez le risque de volatilité de votre portefeuille. En pratique, easyvest investira chaque tranche de 500€ disponible. Si vous ajoutez 100€ par mois à votre compte, nous investirons les fonds tous les 5 mois.


Nous rendons l'investissement simple et performant pour tous.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences, et vous proposer des contenus personnalisés. Accepter