5 bonnes manières d’agir quand le marché baisse
Corentin Scavée
03 Mar 2018

5 bonnes manières d’agir quand le marché baisse

Les bourses mondiales s’apprécient sur le long terme, c’est un fait historique indéniable. Mais si les marchés atteignent constamment de nouveaux sommets, une crise boursière pointera certainement le bout de son nez un jour prochain pour interrompre temporairement la tendance haussière. Notre pouvoir de prédiction s’arrête malheureusement ici, car nul ne peut prédire de manière formelle le moment de la prochaine baisse ni sa durée ou son ampleur.

Une « crise » se profile donc un jour prochain. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Par crise, on entend une dépréciation d’au moins 15% de la valeur des bourses. Une baisse de 5-10% n’est donc pas une crise, mais juste une correction passagère qui se produit plusieurs fois par an. Si notre cerveau a tendance à ne retenir que les très grosses crises - 1929, 2000, 2008 - les baisses de plus de 15% sont historiquement légions. Ce fut par exemple le cas en 2011 ou encore début 2016.

Puisque les crises sont si fréquentes, mieux vaut s’en accommoder. Mais comment réagir le moment venu ? Faut-il céder à la panique et liquider son portefeuille en pleine baisse dans l’espoir de racheter à meilleur compte ? Faut-il se cacher sous une montagne d’or ? De grâce, ne faites rien de tout ceci, c’est la meilleure manière de cristalliser vos pertes à long terme. Vous vous en mordrez les doigts ! Suivez plutôt nos 5 recommandations qui vous aideront à adopter la bonne attitude.

Ne paniquez pas !

Nous sommes humains et donc enclins à nous laisser submerger par nos émotions quand une crise financière fait les gros titres. Malheureusement, la vente panique n’est jamais une stratégie d’investissement gagnante. La meilleure manière d’éviter de paniquer est de ne pas vous retrouver dans une situation que vous ne pourriez tolérer. N’étant pas tous émotionnellement égaux, cette tolérance diffère d’un individu à l’autre. Prenez donc le temps de définir votre plan d’investissement et optez pour un profil de risque adapté à votre personnalité et vos projets. Au fil du temps, veillez à toujours maintenir votre portefeuille aligné avec ce profil. Vous éviterez ainsi la tentation de prendre de mauvaises décisions financières au pire moment.

Rééquilibrez votre portefeuille

En période de crise financière, les valeurs des actions et des obligations suivent des trajectoires opposées. Si la baisse est prononcée, le poids des actions dans votre portefeuille diminuera, vous faisant ainsi dévier de votre profil de risque. Une baisse de marché est donc une parfaite occasion pour procéder à un rééquilibrage de votre portefeuille. Ceci consiste ici à vendre une partie de vos obligations pour acheter des actions bon marché. Cette démarche, qui peut sembler contre nature en période de crise, vous ramènera en ligne avec votre niveau de risque et améliorera votre rendement à long terme.

Continuez à appliquer votre plan à la lettre

Il est primordial de continuer à appliquer votre plan d’investissement de manière méthodique tel qu’initialement défini. Seules des modifications de vos projets et besoins financiers doivent affecter votre plan, et non des circonstances de marché. Si un investissement est prévu de manière périodique dans le cadre de votre plan, celui-ci ne doit pas être reporté suite à une baisse de marché, que du contraire. La baisse est une opportunité à saisir sans attendre.

Gardez le long terme en perspective.

Si les baisses font partie du voyage, gardez toujours en tête que celles-ci sont passagères. Depuis 50 ans, les phases haussières durent en moyenne 4 ans contre 9 mois pour les baisses. La période de rebond qui suit une baisse est encore plus courte puisque les pertes subies sont le plus souvent effacées au bout de 6 mois seulement. La baisse passagère sera donc assez vite oubliée et vous retrouverez rapidement la route des sommets.

N’essayez pas de timer le marché

N’y pensez même pas ! Vous avez plus de chances de gagner à pile ou face que de timer le marché correctement. Suivre vos intuitions vous conduira au mieux à diminuer votre rendement, au pire à cristalliser vos pertes pour de bon. Tentez d’anticiper une crise conduit simplement à rester sur la touche en pleine ascension, car les bourses montent 7 années sur 10, et de manière plus prononcée avant une baisse. A l’inverse, vendre en pleine crise dans l’espoir d’acheter plus bas revient à enfreindre notre première recommandation. Identifier le creux de la baisse est tout aussi illusoire que d’anticiper la crise, et beaucoup plus coûteux. Trompez-vous de quelques jours et vous aurez raté les plus belles journées de hausse de l’année. Mieux vaut donc attendre patiemment le rebond qui viendra tôt ou tard.

Easyvest vous aide à garder le cap

Bien que ces principes soient simples, leur application n’est pas si évidente. Un coach financier comme Easyvest peut vous aider à garder le cap. Nos outils de planification et de monitoring vous permettent de définir un plan et de le mettre en œuvre de manière rigoureuse. En cas de déséquilibre de votre portefeuille, vous êtes immédiatement alerté. Nos conseillers privés sont disponibles à tout moment pour apaiser vos inquiétudes. Ils vous aideront à rationnaliser vos décisions d’investissement, à prendre du recul par rapport au marché et à ne pas tomber dans l’excès de confiance.


Easyvest vous aide à gérer vos investissements en ligne. Nous conseillons des portefeuilles simples et intelligents à un prix abordable et unique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences, et vous proposer des contenus personnalisés. Accepter