5 conseils pour bien investir un héritage
Camille Van Vyve
Camille Van Vyve
30 Mar 2022

5 conseils pour bien investir un héritage

Vous venez d’hériter d’une somme d’argent conséquente. Vous voulez l’investir, mais comment ? Voici quelques règles de bon sens pour placer l’argent d’un héritage le plus judicieusement possible.

1. Ne tardez pas trop

Restée au plancher pendant près de 20 ans, l’inflation repart désormais à la hausse. Une bonne raison de ne pas laisser dormir votre héritage trop longtemps sur un compte épargne, car ce faisant, vous éroderiez votre pouvoir d’achat sur le long terme.

2. Simplifiez-vous la vie

Si vous n’êtes pas un investisseur averti, la tâche peut rapidement devenir chronophage et anxiogène. Pour que l’héritage reste avant tout synonyme de tranquillité d’esprit, simplifiez-vous la vie. Établissez vos objectifs et votre horizon d’investissement, et faites-vous conseiller pour l’élaboration de la meilleure stratégie, active ou passive. Dans le choix du gestionnaire, faites bien attention aux frais, car ceux-ci peuvent faire une énorme différence sur le rendement final.

3. Diversifiez

Autre incontournable de l’investissement, la diversification devrait être votre priorité numéro 1. Différentes classes d’actifs, différentes catégories sectorielles et géographiques, différents segments en termes de capitalisation et niveau de risque. A cet égard, l’adoption d’une stratégie passive est idéale : en investissant au travers de trackers, vous pouvez très facilement être exposé aux entreprises cotées du monde entier et aux obligations de toute la zone euro.

4. Songez à lisser l’investissement

Cet héritage constitue une partie importante de votre patrimoine ? Il serait peut-être sage de ne pas l’investir en une seule fois. Même si l’expérience montre que, sur le long terme, c’est toujours le bon moment pour investir, placer à intervalles constants le même montant résout la question du « market timing » : en investissant progressivement, vous lissez le prix du marché dans le temps. Vous pourriez par exemple fractionner l’investissement de votre héritage en six versements répartis sur six mois… En fonction du marché, easyvest peut vous conseiller sur la meilleure manière d’échelonner votre investissement.

5. Envisagez la donation

Avec l’allongement de l’espérance de vie, l’héritage survient souvent à un âge de plus en plus avancé. Vous pourriez dès lors vouloir en transmettre une partie à vos enfants, pour les aider par exemple dans le cadre d’un achat immobilier. Dans ce cas, la donation est sans doute une solution à envisager. C’est un moyen d’organiser le partage de vos biens de votre vivant, et souvent, de réduire les droits de succession que vos héritiers devront payer à votre décès. Vous pouvez assortir cette donation de ce qu’on appelle un « pacte adjoint », qui permet de préciser les modalités de la donation (modèle de document à télécharger gratuitement dans notre blog consacré à cette thématique).


Nous rendons l'investissement simple et performant pour tous.